La FNSEA s'inquiète de l'avenir de la ruralité

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Du 24 au 26 mars 2015, se tiendra le 69ème congrès de la FNSEA à Saint Etienne. En amont, le Président de la FNSEA fait le point sur les enjeux de ce rassemblement d’un point de vue économique, politique et réglementaire, s’inscrivant dans un contexte assez difficile pour la majorité des agriculteurs.

La production porcine traverse notamment « une situation qui si elle ne bouge pas dans les trois mois qui viennent, sera irrémédiable pour un certain nombre d’exploitations » a alerté Xavier Beulin, président de la FNSEA. Le secteur des fruits et légumes est également en mauvaise posture, avec le souvenir de la campagne passée incitant les producteurs à anticiper le plus possible. A cela s’ajoute la nouvelle PAC, autre source d’inquiétude et de mécontentement pour les agriculteurs. Même si le report de la date limite des déclarations a été fixé au 9 juin, d’autres questions restent en suspens.

Dans la lignée des problématiques économiques, la première table ronde du congrès, organisée le 25 mars, portera sur la sécurisation des exploitations, et abordera le volet assurantiel mais aussi fiscal. Les relations commerciales feront aussi partie du débat à travers la question de la contractualisation et de ses améliorations potentielles.

événements

  • {0} - {1}